Jean Echenoz
contemporains /

Jean Echenoz
retour accueil
marincazaou - le jardin marin

littera,ae


accueil | actu | littera,ae | littér@ture | regArts | figures de l'art | phrase du jour | la librairie | une ferme en Chalosse | web pratique | ce site


actualité Echenoz
Dispositifs de réflexions postmodernes :
l'écriture et le visible dans Lac


Premier colloque international (Nov. 2004)

Les écrivains minimalistes (colloque)

Jean Echenoz: "une tentative modeste de description du monde"

Chevillard, Echenoz : Filiations Insolites

Jean Echenoz, Jeux de fiction & fictions de Je
notice biographique

lire Echenoz

bibliographie / liens

>> tous les livres de Jean Echenoz sur Amazon.fr


notice biographique
Jean Echenoz, né à Orange en 1947, a d'abord poursuivi ses études dans les villes de Rodez, Digne-les-Bains, Lyon, Aix-en-Provence, Marseille et Paris, où il s'est installé en 1970. Après quelques années d'hésitation, il a publié son premier livre en 1979. À ce jour, il a fait paraître huit romans et reçu une dizaine de prix littéraires, dont le prix Médicis 1983 pour Cherokee et le prix Goncourt 1999 pour Je m'en vais.

Jacques Drillon lit les premières pages de Jérôme Lindon (Editions de Minuit, 2001)
sur BibliObs.com, le site littéraire de NouvelObs.com (17 avril 2008)

Echenoz par bibliobs


actualité Echenoz
2012

Google





Parution le 4 octobre
14 (roman), Paris, Minuit, 2012, 128 p. 12,50 € - ISBN : 9782707322579

Jean Echenoz lauréat du prix des Vendanges littéraires de Rivesaltes 2012
A l'occasion du prix des Vendanges littéraires de Rivesaltes 2012, dont Jean Echenoz est le lauréat, l'auteur participe à une rencontre-débat avec le public le dimanche 30 septembre, à 15 heures.
Programme des Vendanges littéraires 2012.
2011


2010



Parution le 23 septembre
Des éclairs (roman), Paris, Minuit, 2010, 176 p.

2009


Jean Echenoz, "Jeux de fiction & fictions de Je"
4es Rencontres de Chaminadour
Du 24 septembre 2009 au 27 septembre 2009, Guéret, Creuse
En savoir plus

BPI - Rencontre avec Jean Echenoz
Dans le cadre de la manifestation "Ecrire, écrire, pourquoi ?", Jean Echenoz sera l'invité de la Bibliothèque publique d'information (BPI) du Centre Pompidou, le 5 octobre 2009
En savoir plus

2008


VIDÉO : Qu’est-ce qu’elle dit Zazie ? : "Les nouveaux malfaiteurs", 1998, vidéo, 26’, réalisation José Chidlovsky, avec Jean-Baptiste Harang et Jean-Claude Lebrun, et quelques-uns des principaux romanciers contemporains : Pierre Michon, Jean Echenoz, François Bon, Pascal Quignard ainsi que  Pierre Bergounioux, sur le site de François Bon


VIDÉO : Echenoz & Le Clézio dans La Grande Librairie
François Busnel reçoit Jean Echenoz et Jean-Marie Gustave Le Clézio, "La Grande Librairie", émission du 9 octobre 2008, France 5 (3 vidéos : version intégrale de l'émission et portraits des deux auteurs)

Chevillard, Echenoz: Filiations Insolites
Sous la direction d'Aline Mura-Brunel,
Amsterdam, Rodopi, seprembre 2008, 140 p.
A chaque rentrée littéraire, le nombre de romans publiés ne cesse de croître. Et même si tous, loin s'en faut, ne dépassent pas le temps d'une saison, il en est qui demeurent et qui témoignent de la vitalité et de la qualité de la littérature française d'aujourd'hui. Jean Echenoz et Eric Chevillard sont de ceux-là.
En savoir plus


"La locomotive tchèque"
Dans son dernier roman Courir, Jean Echenoz dresse la vie d’un grand coureur de fond : Emile Zatopek.
L'athlète, anonyme au sortir de la guerre, est devenu le sportif le plus titré trente ans après.
Pour Jean Echenoz l’écriture est avant tout une histoire de flux. Un rythme qu’il capte désormais dans les vies de personnalités marquantes mais discrètes du XXe siècle. Après Ravel (2006), qui revisitait les dix dernières années de l’existence du compositeur, voici qu’un coureur de fond suscite toute son attention de romancier. Emile Zatopek, surnommé « La locomotive », est en effet un personnage hautement romanesque, confronté très vite aux manipulations du régime socialiste de son pays. Entre foulée et langue de bois, l’athlète trace son parcours singulier. Rencontre de Loui-Philippe Ruffy avec Jean Echenoz, émission Entre les lignes, Espace 2 - Radio Suisse Romande, mercredi 8 et jeudi 9 octobre 2008, 11h03/11h30 rediffusion à 19h03.
>> le site (En en libre écoute pendant 30 jours)

Jean Echenoz sur France Culture pour son dernier roman, Courir
Alain Veinstein s'entretient avec l'auteur, France Culture, "Du jour au lendemain", émission du jeudi 9 octobre 2008.
En savoir plus

"Adieu caserne humide, adieu brutal climat."
Cet alexandrin, écrit spécialement par Jean Echenoz, ornera les étiquettes du millésime 2006 d'un célèbre cru bourgeois du Médoc.
En savoir plus

"Le malaise existentiel dans le roman français de l'extrême contemporain"
Colloque 20-21 octobre 2008, Université d'Amsterdam en collaboration avec la Maison Descartes
Plusieurs communications aborderont l'oeuvre de Jean Echenoz, dont deux seront entièrement consacrées à son oeuvre :
- Petr Dytrt, Université Masaryk, "Héros, antihéros ou pseudohéros : les protagonistes de Jean Echenoz face au malaise existentiel"
- Mervi Helkkula, Université d’Helsinki : "Voyages vers le vide. Le malaise de l’individu contemporain dans l’œuvre de Jean Echenoz"
En savoir plus

Parution, le 9 octobre :
Le dernier roman de Jean Echenoz, Courir, et la réédition dans la collection "Double" de Lac (première parution en 1989).

Parution : Sjef HOUPPERMANS, Jean Echenoz. Etude de l'oeuvre
Bordas, coll. "Ecrivains au présent", 2008, 192 pages.
ISBN 13: 978-2-04-732219-2 - 9,90 €.

Présentation de l'éditeur :
Cette nouvelle collection, née dans le sillage de l’ouvrage La Littérature française au présent, elle est la première à proposer une étude synthétique et transversale de l’ensemble de l’œuvre d’écrivains français contemporains dont les œuvres commencent à être étudiées dès le lycée :
- Jean ECHENOZ,
- Annie ERNAUX,
- François BON,
- Pascal QUIGNARD.
A travers une étude synthétique et accessible, ces ouvrages sont structurés en 3 parties :
- l’étude du contexte historique, littéraire, intellectuel, etc., donnant une vision globale de l’œuvre ;
- l’étude à proprement parler de l’œuvre à travers les thèmes majeurs, les livres essentiels et l’évolution des formes particulière à chaque œuvre ;
- les rapports avec les autres disciplines (artistiques ou autres) et l’accueil critique.
Avec en annexes : des éléments biographiques, une bibliographie très complète, un index des œuvres de l’écrivain cité.
Avec une ambition claire de faciliter l’accès aux œuvres contemporaines, cette collection propose des outils d’analyse au public lycéen, étudiants, professeurs de français, mais aussi aux amateurs de littérature.
Jean Echenoz. Etude de l'oeuvre.


2007

Parution le 28/08/2007 :
JERUSALEM Christine, "Je m'en vais" de Jean Echenoz, Hatier, Coll. "Profil d'une oeuvre", 2007, 127 pages.


2006 Ecouter Jean Echenoz sur Canal Académie
Jeudi 23 novembre 2006 - Emission proposée par : Elodie Courtejoie - Référence : COL206
"Les biographies médicales", tel était le thème de la journée du livre à l’Académie nationale de médecine en septembre 2006. À cette occasion, Jean Echenoz nous livre ici les détails de son livre, Ravel, en compagnie de son interlocuteur Pierre Rondot, membre de l’Académie nationale de médecine. Retrouvez dans cette émission, les détails de la fin de vie du compositeur Maurice Ravel. Touché par une maladie neuro-dégénérative, il composera cependant les deux oeuvres les plus connues de son répertoire : concerto pour la main gauche et le fameux Boléro.
Source : http://www.canalacademie.com/article1054.html

Ravel : Prix François-Mauriac 2006
Jeudi 12 octobre à 18 heures - Hôtel de région à Bordeaux
La remise du Prix François-Mauriac est organisée, le jeudi 12 octobre à 18 heures à l’Hôtel de Région (14,rue François-de-Sourdis à Bordeaux). Lors de cette soirée, Jacques Rigaud, président du jury du Prix François-Mauriac et Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, remettront le Prix François-Mauriac 2006 à Jean Echenoz, pour son livre Ravel, publié aux éditions de Minuit.

Conférence : Jean Echenoz et Olivier Mony (Podcasts Mollat)
Vendredi 13 Octobre à 18 H 00, librairie Mollat, Bordeaux
Jean Echenoz, Ravel, Prix François Mauriac - Région Aquitaine 2006

Egalement sur Ravel, à télécharger ici au format WORD ou au format PDF: "Cet inconnu si familier", propos recueillis par Marc Bertin, SPIRIT, n° 24, Bordeaux, Nov. 2006, p. 24. [En ligne] http://www.spiritonline.fr/SPIRIT/Spirit24light.pdf


Jean Echenoz : "une tentative modeste de description du monde"
Sous la direction de Christine Jerusalem et Jean-Bernard Vray
Collection "Lire au présent", Publications de l'université de Saint-Etienne, 2006, 310 p., 30 euros
En savoir plus

La Femelle du Requin, n°26 "Haut, bas, fragile" / Jean Echenoz / André Benchetrit, hiver 2005-2006.
La Femelle du Requin n° 26

Rencontre : Jean Echenoz
Présentation
Résumés
"Attrape-moi si tu peux", entretien avec Jean Echenoz
"Itinéraires", Sylvain Nicolino
"L'étranger en lui", Christian Casaubon
"Ça se passe à côté", Laurent Roux
"Quand Echenoz arrête de jouer", Willy Persello
"L'occupation du temps", Christian Casaubon



Revue en ligne


Europe, N° 925 Mai 2006 : Marcel Schwob

Quel lien entre Jean Echenoz et Marcel Schwob ?
Au printemps 2004, la revue Élucidation, publiée par les éditions Verdier, propose un numéro intitulé Vies épinglées : les textes rassemblés obéissent tous à une même contrainte : "La consigne : choisir un nom propre, celui d'une créature animée, qu'elle soit réelle ou de fiction ; le doter d'un trait pertinent ; écrire à ce sujet quatre pages maximum. L'inspirateur de ce divertissement lettré ? Marcel Schwob, ses Vies imaginaires, dont la préface figura à la fin du sommaire." L'existence de ce "divertissement lettré" illustre bien l'importance qu'occupe Marcel Schwob dans la littérature contemporaine. Du reste, les écrivains qui participent à ce jeu littéraire sont aussi divers que les vies qu'ils épinglent. Un récit retiendra notre attention : celui que Jean Echenoz consacre à Maurice Ravel.
Christine Jérusalem commence ainsi son étude "Les Sortilèges de Jean Echenoz", dans la revue Europe n° 925, mai 2006, que l'on peut apprécier texte à l'appui, la revue donnant "Maurice Ravel, surface de la miniature", texte à la manière schwobienne, comme le hors d'oeuvre et la matrice de Ravel, le roman paru aux éditions de Minuit. (Source : Ronald Klapka, "ce qu'une bibliothèque désire", remue.net)

Paru le : 11/05/2006
Editeur : Revue Europe
ISBN : 2910814998
Prix éditeur : 18,50 €

Les Cahiers de l'Ecole de Blois N° 4 : Autour des friches , Collectif (Gilles Clément, Claude Eveno, Jean-Christophe Bailly, Jean Echenoz), EUROPAN, 2006, 111 p.

Transférée du monde rural a au vocabulaire urbain et postindustriel, la friche désigne en fait toute portion de territoire dont le devenir - provisoirement ou durablement - échappe aux hommes qui l'avaient jusque-là contrôlé. Alors même que les friches en tout genre se multiplient et forment une donnée constante du paysage contemporain, ce numéro 4 des Cahiers de l'Ecole de Blois s'interroge sur leur statut et sur ce qu'on pourrait appeler leur légitimité - ce principe d'incertitude ou ce suspens qu'elles font planer sur les enjeux du paysage.

Paru le : 01/01/2006
Editeur : EUROPAN
ISBN : 2-915578-80-X
Prix éditeur : 19,00 €


Jean Echenoz fait l’objet du dossier du Matricule des Anges N°70 Février 2006 qui vient de paraître : "Jean Echenoz, le styliste aventurier"
Le Matricule des Anges : Jean EchenozA LA UNE - Inventeur de prouesses langagières, l’écrivain amplifie son répertoire. Avec Ravel, il romance les dix dernières années de la vie du compositeur. Couverture : Olivier Roller

Jean Echenoz, Ravel, éd. de Minuit, janvier 2006, 128 p.

Jean Echenoz, Ravel

Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu'en 1914, désireux de s'engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu'un pareil poids serait justement idéal pour l'aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d'ailleurs on l'exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l'affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C'est ainsi qu'on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros. Ce roman retrace les dix dernières années de la vie du compositeur français Maurice Ravel (1875-1937). J.E.
En savoir plus
2004 Jean Echenoz, premier colloque international - 18, 19 et 20 NOVEMBRE 2004, Musée d'art moderne de Saint-Etienne. Université Jean Monnet Saint-Etienne, C.I.E.R.E.C, Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Expression Contemporaine
Programme sur ce site
2003 Jean Echenoz sur France Culture, Affinités électives, jeudi 18 décembre. Ecouter l'émission

Les écrivains minimalistes Colloque de Cerisy-la-Salle, 21-31 juillet - 9 communications sur Echenoz

Séminaire :Les objets architecturaux dans l'oeuvre de Jean Echenoz - mercredi 19 mars 2003, Saint-Etienne (et 12 avril) - Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de recherches sur l'Expression Contemporaine - CIEREC - Université Jean Monnet Saint-Etienne
en savoir plus...

Jean Echenoz, Au piano
Au Piano
Parution aux Éditions de Minuit du dernier livre de Jean Echenoz, Au piano, 224 p., 14,50 € et une réédition de Cherokee, collection de poche « Double », volume triple, 6,70 €.
En savoir plus
2001 Jérôme Lindon par Jean Echenoz aux éditions de Minuit
Jean Echenoz rend hommage à Jérôme Lindon :

"Ça commence un jour de neige, rue de Fleurus à Paris, le 9 janvier 1979. [...] Ça s’arrête un matin gris, dans une rue de Trouville, le jeudi 12 avril 2001."

les premières pages surle site des éditions de minuit
réactions dans la presse : Le Temps - Libération - L'Humanité - et aussi: remue.net

à propos de Flaubert
Echenoz est l'un des écrivains (F. Delay,P. Michon, C. Simon) qui s'expriment dans le dossier "Faubert" du Magazine Littéraire de septembre. Il y dit toute son admiration pour le travail de cet inventeur du roman moderne et surtout il donne une analyse très pertinente du style de Flaubert.
"En tout cas Flaubert, pour moi, reste absolument un modèle. Il m'inspire une espèce d'affection absolue que la lecture de la correspondance conforte, et que je ne crois avoir pour aucun autre écrivain."

la Bible selon Jean
Jean Echenoz est l'un des nombreux écrivains à participer à la nouvelle traduction de la Bible dirigée par Frédéric Boyer (Ed. Bayard/Médiaspaul.)Echenoz a traduit dans l'Ancien Testament : Josué avec Robert David, les livres de Samuel, le prophète Daniel et les livres des Maccabées avec Pierre Debergé. Dans le Nouveau Testament : la lettre à Philémon avec Daniel Marguerat, la lettre de Jacques avec Pierre Debergé et la lettre de Jude avec André Myre.

"Il me fallait servir ce texte dans le sens de la littérature, le rendre accueillant. J'ai été étonné de la main-mise de cette traduction sur ma personne. Dans l'euphorie de la difficulté, il m'est arrivé souvent d'être tenu par ce travail très tard dans la nuit. De tomber de fatigue. Dans mon métier de romancier, je ne travaille jamais la nuit."
A retrouver sur www.biblebayard.com
haut de page