Christophe Mahy
Christophe Mahy /

La Haute-Marne illustrée
retour accueil
marincazaou - le jardin marin

Christophe Mahy


accueil | actu | littera,ae | littér@ture | regArts | figures de l'art | phrase du jour | la librairie | une ferme en Chalosse | web pratique | ce site


Frédéric Chef et Richard Pelletier : La Haute-Marne illustrée

Christophe Mahy



Frédéric Chef et Richard Pelletier : La Haute-Marne illustrée

Télécharger le bon de commande

En savoir plus sur le site de l'éditeur Le Pythagore


Fidèle à ses origines, Frédéric Chef ne quitte jamais vraiment la Haute-Marne. Quand il le fait, c'est pour mieux s'en approcher, par le cœur et donc, par la grâce de l'écriture. Il nous en donne une nouvelle preuve ici, où dans le souci d'être au plus près de son sujet, il s'adjoint les services du photographe Richard Pelletier. Ceux qui ont manqué sa remarquable Géographie sentimentale pourront se consoler sans peine avec le portrait sensible qu'il dresse à chaque page comme autant d'étapes enrichies d'anecdotes vécues ou rêvées. Rompu à la narration vagabonde, Frédéric Chef a également le souci du détail. Ainsi, il évoque avec précision le Château du Grand Jardin à Joinville, inspiré de Fontainebleau et fruit du repentir du sieur Claude de Lorraine suite à une aventure extra conjugale. Volontiers poète, il chante cette herbe grasse à décourager le soleil dans le bocage du Der, sur le site de l'antique sylve gauloise. La maison natale des Claudel, à Wassy, n'échappe pas à sa sagacité, pas plus que la nef de l'église Saint Etienne de Vignory, ou La Boisserie, berceau de la Cinquième République. Clin d'œil au talent farfelu d'un haut-marnais laborieux, il livre un arrêt sur image un rien décalé devant Le Petit Paris, édifice baroque s'il en est, dans les faubourgs de Saint-Dizier. Frédéric Chef retourne ainsi aux sources. Les siennes, et celles de la Marne ou de la Meuse, dans la verdure dénouée du Vallage, acquise aux reflets d'eau pâle et de ciel pur. Les photographies de Richard Pelletier parlent leur propre langage, qui est aussi celui du paysage, rendu à lui-même, sans artifices. Tout le charme bucolique de la Haute-Marne vibre et fait écho aux phrases limpides du texte. Une union réussie, sous les auspices d'un pays discret et authentique qui n'en finit pas de nous révéler la grandeur des provinces.

Christophe Mahy, note de lecture.


Frédéric Chef et Richard Pelletier : La Haute-Marne illustrée


Frédéric Chef et Richard Pelletier : La Haute-Marne illustrée, Editions Le Pythagore, 144 pages, 34 €.

mise en ligne : 14/09/2013
POUR CITER CET ARTICLE :
Christophe Mahy, "Frédéric Chef et Richard Pelletier : La Haute-Marne illustrée", Marincazaou - Le Jardin Marin, septembre 2013,
[En ligne] http://marincazaou.pagesperso-orange.fr/cont/mahy/frederic_chef_la_haute_marne_illustree.html (Page consultée le ).

haut de page