Dominique Etna Corbal
Dominique Etna Corbal /

Plasticien de l'hybride, Créateur de curiosités
retour accueil
marincazaou - le jardin marin

regArts



accueil | actu | littera,ae | littér@ture | regArts | figures de l'art | phrase du jour | la librairie | une ferme en Chalosse | web pratique | ce site


Etna Corbal, Archéologie végétale
Archéologie végétale, collection de précipités végétaux dans bol depuis 1996.

Etna Corbal, Coquillage de Vénus
Coquillage de Vénus sous globe gravé au bord des lèvres, VENUS, Paris-Périgueux, 2005.

Etna Corbal, Archéologie végétale
Archéologie végétale, collection de précipités végétaux dans bol depuis 1996.

Figures de l'art n° 12, L'art de l'éphémère
Figures de l'art 12, "L'art de l'éphémère".

Etna Corbal, Video : Au bord des lèvres
Coquillages (extrait vidéo)
Etna Corbal, Vénus
Vénus, installation végétale, paysage éphémère, août 2000,
littoral aquitain, herbes et oyats tressés.


Parcours

  • Dominique Etna Corbal, né en 1956, Arteur du croisement, Plasticien de l’hybride, Créateur de curiosités.
  • Photographies, installations, vidéos et lumières, objets, sculptures… liés au corps, au paysage et au végétal.  
  •  Formation DNSEP, Beaux Arts de Lyon ; Maîtrise art et histoire de l’art (Aix en Provence) ; Agrégation (Paris).
  • Vit et travaille en Aquitaine, chargé de cours à l’ Université de Bordeaux III (Arts).
  • Nombreuses expositions personnelles et collectives.
  • Collections particulières et institutions : France & Espagne. Artothèque de Gironde,  Fonds d’art contemporain de Dordogne, Fondation d’art contemporain DANAE (Gijon, Asturies, Espagne).
  • Collections particulières : France, Espagne, Portugal, Allemagne, Autriche, Japon, Brésil, Etats-Unis, Angleterre, Irlande, Canada, Norvège, Danemark, Tchéquie, Australie, Italie, etc.
  • Dernières manifestations : Novart 2004 Bordeaux ;  Livre d’artiste Auch 2004 ; "menu du chef", Maison des arts et colloque CAPC, Bordeaux, janvier 2005 ;  "Venus",  Espace Aréa Paris, juin 2005 ; "Vénus", Périgueux, été 2005 ; Arttransmedia, 2006, Gijon, Espagne Juillet-Aout 2006…
  • Dernières publications de livre d’artiste : Vénus 2005 Carnet de curiosité 5.
  • Articles récents sur son travail dans la revue d’art AREA, n° spécial  "Venus",  juin 2005.
  • Article a paraître  en novembre  2006 dans Figure de l’art n° 12 "l’art de l’éphémère".

Concept : "le paysage et ses curiosités" et "le cabinet de curiosité"

  • Une partie importante du travail de cet artiste s’inscrit dans le paysage et concerne l’éphémère. Il élève des sculptures sur bois greffés et entés depuis 1996 et coule certains branchages en bronze. Il inscrit des textes poétiques dans le paysage à l’aide de feuillages et d’herbes tressées dont il garde trace dans un archivage photographique. Il crée des parures et vêtements de feuillages de vigne et de peuplier tel ce bustier en feuille de peuplier ou cette étrange robe en amour en cage (cf. revue  Le Festin, mai  2005)  Il collectionne les images de végétaux recueillis par reflet dans le fond d’un verre de vin, d’un bol de café ou dans le  fond d’un miroir parabolique (Cf. sa série sur  "la vigne et le vignoble" dans "vue de ma fenêtre", exposé dans le cadre de Novart 2004).  
  • Au croisement de la langue, des objets du monde et des images hybrides Dominique Etna Corbal nous propose au gré de ses pièces et installations de "croiser", de "dé-couvrir" le monde et de  partir à la recherche de l’incréé nomade du  "no-made". Travaillant la dentelle des mots et des lumières à travers de nombreuses mises en espaces qui articulent le son, le verbe, le mouvement et la transparence, il produit des "curiosités de croisement" qu’il arrange sous forme de collections et de parcours dans des espaces qui deviennent légers, tissés et aériens. Ne s’interdisant aucun matériau il travaille aussi bien avec le son, le souffle, le plomb, l’or, le soufre, la terre, l’eau, la boue que le végétal, le bronze, l’orange, le marbre, la lumière, l’ombre et le sable car ils ne sont pour lui que des "indices de précipitation" des "gravités" du monde. Le travail consiste ainsi souvent  pour l’artiste  à "déposséder les matériaux" de leurs poids de sorte à convier le regardeur aux abords légers, du vol et du ravissement pour peu qu’il accepte d’accrocher les peaux de son regard aux pièces qu’il nomme plaisamment des "porte mentaux".
  • Depuis 3 ans par le biais d’Internet son travail de curiosité trouve un relais à l’international et ses "petits dessins de curiosités" accompagnant ses objets de collectes et collections se dispersent à travers le monde dans de nombreuses collections particulières. Cette pièce concerne désormais : France, Allemagne, Hollande, Grande Bretagne, Espagne, Italie, Portugal, Finlande, Suède, Belgique, Norvège, Danemark, Etats-Unis, Australie, Brésil, Maroc, Canada, Japon, Tchéquie, Argentine, Nouvelle Zélande, etc.

En savoir plus :
Etna Corbal, Archéologie végétale

Archéologie végétale, collection de précipités végétaux dans loupes depuis 1996.

Etna Corbal, Archéologie végétale
Archéologie végétale, feuille de vigne en bronze "parure de pré vénus de l'age du bronze", mai 2005.

Etna Corbal, Archéologie végétale
Archéologie végétale, robe bustier dentelle végétale en âme de feuille de peuplier, 2003.

Etna Corbal, Menu du chef
Installation "Menu du Chef" , Travaux d'Oranges, Maison des arts, Bordeaux, 2005.

Etna Corbal, Proposition n° 5
Proposition N°5 - 2002
Pièce chevalet portable et collection de photograhies, 60 X 45 X 160 cm

Contacter l'artiste
Dominique Etna Corbal


Mise en ligne : 05/11/06.
© Marincazaou - Le Jardin Marin. Propriété intellectuelle : la reproduction et la diffusion des images et des textes est interdite sans l'autorisation expresse de l'artiste et de l'éditeur du site.
haut de page