Porto

Le vin et le fleuve
Azulejos (gare de Pinhão)
retour accueil
marincazaou - le jardin marin

Miguel Torga


accueil | actu | littera,ae | littér@ture | regArts | figures de l'art | phrase du jour | la librairie | une ferme en Chalosse | web pratique | ce site


Le vin et le fleuve
Le Porto est un vin à part, unique par ses qualités organoleptiques. Le Porto est également le seul grand vin au monde dont le nom n'est pas celui d'un vignoble. Les vignes sont cultivées en terrasses dans la haute vallée du Douro, à plus de cent kilomètres de Porto. A partir du 17ème siècle, et surtout du 18ème, grâce à l'acheminement des tonneaux sur les gabarres portugaises, les "barcos rabelos", le vin est transporté jusqu'à Porto pour y être élaboré et subir un processus de vieillissement avant d'être embarqués sur les vaisseaux à destination du Royaume-Uni.

Pour en savoir plus :
Philippe Margot, "Le patrimoine viticole mondial de l’UNESCO : V – Région viticole du Haut-Douro", 10 pages, Cepdivin.org, juin 2008, [En ligne]
http://www.cepdivin.org/articles/phmargot017_05.pdf
le vin et le fleuve
le Douro
© Photos de Laetitia Darricau
 
 
 
© Laetitia Darricau
haut de page




Pinhão
"...il est une capitale de ce féodalisme éclaté ; un aboutissement urbain du réseau de murets appartenant à chaque seigneur : une demi-douzaine de maisons banales, une gare avec des azulejos reproduisant en petit la grandeur du décor, et des caves sombres, creusées dans le sol comme des grottes : le bourg de Pinhão." Miguel Torga, Vendange
Azulejos
Gare de Pinhão
© Photos de Laetitia Darricau
 
 
 
 
© Laetitia Darricau


haut de page