Actualité des arts et de la littérature
retour accueil
marincazaou - le jardin marin

>> actu


accueil | actu | littera,ae | littér@ture | regArts | figures de l'art | phrase du jour | la librairie | une ferme en Chalosse | web pratique | ce site


infos / actu / parutions Archives 2004 / 2005
Google



Le vin dans ses oeuvres







>> publiez une information

>> proposez un site
Année 2001
Année 2002
Année 2003
Année 2004-2005
Année 2006
Année 2007
Année 2008
Année 2009
novembre
LE TEMPS DE LA MÉMOIRE : LE FLUX, LA RUPTURE, L’EMPREINTE
Séminaire de DEA - 2004-2005
LAPRIL
Université Michel de Montaigne-Bordeaux III
Le programme du séminaire est en ligne.

Jean Echenoz, premier colloque international
18, 19 et 20 NOVEMBRE 2004
Musée d'art moderne de Saint-Etienne
Université Jean Monnet Saint-Etienne
C.I.E.R.E.C
Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Expression Contemporaine
Programme sur ce site

octobre
HOMMAGE A JACQUES DERRIDA
décédé dans la nuit du samedi 9 octobre 2004
Jacques DerridaEn savoir plus

mars
Jean-Claude Pirotte-Sylvie Doizelet, Chemin de croix
Parution : 25 mars 2004, Editions de La Table Ronde, ISBN : 2-7103-2697-6

Chemin de croix

Quinze encres aquarellées de Jean-Claude Pirotte
légendées par Sylvie Doizelet


"Je ne suis pas écrivain, je suis peintre ", répond souvent Jean-Claude Pirotte lorsqu'on l'interroge. La Table Ronde, dont les couvertures sont quelquefois illustrées par lui, s'emploie à révéler l'étrange singularité du peintre à l'occasion des Pâques prochaines, en publiant ce Chemin de croix. Doublement surprenant: le thème d'abord, car on sait Pirotte agnostique ; la ferveur, ensuite, soulignée par les sobres légendes de Sylvie Doizelet, qui accompagnent chacune des quatorze stations.
Rien de conventionnel dans les peintures qui réussissent à combiner la figuration et l'abstraction. Chacune est à la fois sombre et lumineuse, et la matière en est dramatique." J'ai bien sûr pensé au Miserere de Rouault, dit Pirotte, mais je ne voulais consacrer cet hommage qu'au seul symbole de la croix, dans le ciel et le paysage, et que le sujet de la peinture soit, selon le vœu de Staël, uniquement la peinture. Mais, jusque dans la géométrie, j'espérais, par l'équilibre périlleux des plans, susciter l'émotion religieuse."

Un petit livre qui est une grande réussite, et rare.

Peintre, poète, écrivain, Jean-Claude Pirotte compte parmi les figures-cultes de la culture française.

Le nom de Sylvie Doizelet est loin d'être inconnu. On se souvient de l'auteur de Chercher sa demeure, L'Amour même, La Dame de Pétrarque. Elle est également la biographe de Sylvia Plath et la traductrice des Birthday Letters de Ted Hughes.

Prix : 16 €


janvier
Jean-Claude Pirotte, La boîte à musique
Parution : 22 janvier 2004, La Table ronde, ISBN : 2710326507 - EAN : 9782710326502

ZOOM
je ne parlerai qu'à voix basse
à mes fantômes familiers
et de nos pas dans les allées
incertaines du vieux vieux temps
nul ne pourra suivre la trace

les reflets au bord des étangs
de nos misérables carcasses
s'évanouissent comme passent
les frêles amours les nuées

les étincelles de la grâce
je ne parlerai qu'à voix basse
et le coeur à peine battant
à mes ombres dépossédées
par le mirage des années
incertaines du vieux vieux temps

"Le dictionnaire de Furetière ne connaît pas la boîte à musique. C'est qu'il fallut attendre que monsieur Antoine Favre, citoyen de Genève, imaginât vers 1780 d'inventer le mécanisme délicat des lamelles d'acier qui, encloses dans une tabatière et actionnées par une bobine tournante hérissée de pointes, ferait entendre une musique aigrelette et miraculeuse. Je me suis endormi longtemps, chez ma grand-mère, au son des menuets essoufflés qui s'élevaient du coeur de ce coffret familièrement mystérieux. Un jour, ma grand-mère, qui, malgré son tempérament hérésiarque, était l'organiste de la paroisse, me désigna le tuyau par lequel le vent accède du sommier des orgues à un jeu d'anches. C'est aussi, me dit-elle, cela que l'on nomme une boîte. Peut-être surprendra-t-on ici ou là, au détour des pages, la plainte du vent de la mémoire mêlée au souvenir émerveillé de la boîte à musique de l'enfance." J.-C.P.
Voir également sur le site de l'association CEPDIVIN "Jean-Claude Pirotte, le vin des rêves"

EUROPE, n°897-898
Le numéro de janvier-février 2004 de la revue Europe est consacré à Robert Pinget ainsi qu'à Jean Grenier.


Présentation : "On a souvent parlé, à propos de Robert Pinget, d’auteur discret. À l’abri de l’agitation médiatique comme des cénacles théoriques, il fut l’ennemi de toutes les démagogies et des séductions faciles.
Discrète, secrète parfois, la voix de Pinget est forte. Singulière, elle est toujours aisément reconnaissable, qu’elle aille vers l’excès et la démesure ou vers l’économie et la retenue. Elle s’éprouve dans des tonalités variées : humour grinçant et tendre, désespoir désabusé ou douloureux, fantaisie, gravité, critique acerbe, sympathie certaine pour l’Autre sous toutes ses formes…
Chez Pinget, la recherche du mot juste, du rythme porteur de sens, du ton équilibré est toujours un exercice de lucidité, qu’il s’agisse de dramaturgie, de poésie ou de récit. Il est temps de réévaluer cette œuvre importante, en dehors des cadres qui l’ont parfois contenue."

Études & textes : Nathalie Piégay-Gros, Claude Simon, Jean Dubuffet, Éric Chevillard, Madeleine Renouard, David Ruffel, Clothilde Roullier, Dominique Viart, Jean-Patrice Courtois, Catherine Brun, Pierre Chabert, Sylvie Patron, Jean-Claude Liéber, Martin Mégevand, Barbara Wright.

Robert Pinget : Textes inédits.
En savoir plus



haut de page